Communiqué : Tarification spéciale pour les noms de domaines Premium

°-°-°-°-°

L’Association Burkinabè des Domaines Internet (ABDI) porte à la connaissance des demandeurs et détenteurs de noms sous le domaine de premier niveau « .bf » qu’une tarification spéciale est appliquée aux opérations d’administration (enregistrement, renouvellement, …) des noms de domaine directement sous la racine « .bf » et correspondant aux marques déposées ainsi que sur ceux de moins de quatre (04) caractères, conformément à l’annexe de la décision n°2021-023/ARCEP/CR du 25/10/2021 de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP). Ces noms de domaine ne disposent pas de prix maximums réglementaires, contrairement aux autres (noms de domaine directement sous la racine « .bf » et avec plus de 3 caractères, noms de domaine directement sous la racine « .bf » et qui n’est pas une marque déposée ou encore noms de domaine secondaires/sectoriels) dont les coûts plafonds varient de 6 500 à 20 000 francs CFA toutes taxes comprises. Les noms sous le domaine sectoriel « gov.bf » réservé aux organismes publics burkinabè sont gratuits.

Pour toute demande de noms de domaine « .bf », nous vous invitons à prendre attache avec les bureaux d’enregistrement accrédités pour le « .bf » dont la liste est disponible à l’adresse :  https://abdi.bf/registrars/. L’ABDI reste disponible pour vous assurer un service de qualité auprès de ces bureaux.Le « .bf », label de l’identité burkinabè dans le cyberespace !

Le Secrétaire exécutif
Izaï TOE
Chevalier de l’Ordre du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication

L’Association Burkinabè De Domaine Internet (ABDI) Au Séminaire De Renforcement Des Capacités Des Acteurs De La Cybersécurité Et De Sensibilisation

L’ABDI a pris part, du 04 au 08 décembre 2023, au séminaire de renforcement des capacités et de sensibilisation des acteurs de la cybersécurité organisé par l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI).

Après l’ouverture du forum par le Directeur Général de l’ANSSI, des experts du numérique ont donné des communications relatives à la cybersécurité. Monsieur R. Guy Edouard BOUDA, chargé de missions à l’ABDI a animé le thème : « sécurité des systèmes d’information et noms de domaine internet ». Ce fut l’occasion pour le représentant de l’ABDI de faire connaitre l’ABDI, d’évoquer l’importance des noms de domaine et de montrer comment ces noms peuvent contribuer à la sécurisation des systèmes d’information. Plusieurs questions relatives à la gestion du « .bf » ont été relevées, symbole de l’intérêt du thème développé par l’ABDI.

Burkina/Numérique : L’ABDI Lance Le Modèle 3R Pour La Gestion Du Nom De Domaine « .Bf »

En clôture de la célébration des 30 ans du nom de domaine « .bf » et de la deuxième édition du forum sur le système des noms de domaine au Burkina Faso (DNS Forum Burkina Faso), le jeudi 16 novembre 2023, à Ouagadougou, l’Association burkinabè des domaines internet (ABDI) a procédé au lancement du modèle 3R pour la gestion du domaine « .bf ».

Depuis 30 ans, le registre des noms de domaine « .bf » fonctionnait en modèle 2R. Le premier R renvoie au Registre et le deuxième aux Registrants. Le registre, selon Izaï Toé, secrétaire exécutif de l’ABDI, est le responsable de l’annuaire qui contient l’ensemble des noms de domaine. Et les registrants, poursuit-il, sont les titulaires des noms de domaine. « C’est l’ensemble des propriétaires, des détenteurs des noms de domaine » a-t-il expliqué. Dans le cadre du modèle 3R dont le troisième R signifie Registrars, il est introduit dans la chaîne un troisième groupe d’acteurs.

Ce troisième groupe d’acteurs appelés Registrars, indique le secrétaire exécutif de l’ABDI, sont les bureaux d’enregistrement accrédités qui sont des entreprises privées. Elles sont accréditées auprès de l’ARCEP pour pouvoir revendre les noms de domaine « .bf ». Ce sont des entreprises intermédiaires revendeurs des noms de domaine « .bf ». Et un registrar est une organisation qui gère la réservation des noms domaine.
Ce passage du modèle 2R au modèle 3R, confie-t-il, permet de booster le développement de l’industrie des noms de domaine. L’entrée de cet intermédiaire va permettre de booster le développement économique au sein du secteur privé en matière de vente de noms de domaine, a-t-il conclu.

A l’issue des activités, le secrétaire exécutif de l’ARCEP, Wendlassida Patrice Compaoré, a procédé à la remise officielle des décisions d’accréditation et des cahiers de charges aux bureaux d’enregistrement accrédités pour le domaine “.bf”.
Dans le cadre de cette célébration, deux panels ont été animés. Le premier panel modéré par le journaliste Hervé Dapa de la télévision privée BF1 avait pour thème : Le “.bf”, facteur clé de souveraineté numérique du Burkina Faso’’.

Trois communicants, notamment, Dr Serge Roland Sanou, conseiller technique à l’ARCEP, Mariam CONGO, secrétaire exécutive du regroupement des organisations des professionnels des TIC de l’UEMOA et Rasmata Compaoré, commissaire à la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) ont animé cette problématique.
Le deuxième panel sous la conduite du fondateur de Lefaso.net, Dr Cyriaque Paré, a porté sur le « Retour d’expérience des bureaux d’enregistrement accrédités pour les noms de domaine “.bf” ». Yaya Ouattara de IKA solution ltd ; Sylvain Yaméogo de Cloud concept ; Kenneth Armando HOUNSOU de IT-NUM, Dr Isabelle Korvin-Greenberg de LEXYNERGY et Alain Gaël Emerusenge de AFRIREGISTER BURKINA ont mis en exergue le savoir-faire des bureaux d’enregistrement accrédités.

Serge Ika Ki
Lefaso.net

Source : http://www.faso-tic.net/spip.php?article703

Burkina/30 Ans Du Nom De Domaine « .Bf » : Un Anniversaire Placé Sous Le Signe De La Souveraineté Numérique

L’Association burkinabè des domaines internet (ABDI) célèbre le 30e anniversaire du nom de domaine « .bf ». Dans le cadre de cette activité, elle organise aussi la deuxième édition de Domain name system (DNS) Forum Burkina Faso, un évènement qui se veut annuel, destiné à apporter des réponses aux préoccupations liées à la promotion de l’internet et plus spécifiquement l’utilisation des noms de domaine ».

Ces activités se tiennent ce jeudi 16 novembre 2023 à Ouagadougou en présence du ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques, Dr Aminata Sabané Zerbo, et de ses homologues du Mali et du Niger.

« Cela fait 30 ans de parcours avec à la clé la concrétisation du modèle 3R entré en vigueur en janvier 2023 et qui sera officiellement lancé aujourd’hui lors de la cérémonie de clôture de notre forum. Mon département ne ménagera aucun effort pour l’amélioration continue de la législation relative au nom domaine « .bf » et pour accompagner le développement de l’écosystème burkinabè », a laissé entendre la ministre.

La ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques, Adja Aminata Sabané / Zerbo

« Cet événement représente un cadre privilégié de réflexion et de partage pour les acteurs du numérique que nous sommes, car, il va contribuer de manière significative au développement d’internet dans notre pays », a-t-elle argumenté.
Pour le secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Patrice Compaoré, cet évènement a un objectif particulier qu’on doit promouvoir : « Le « .bf » qui est notre territoire numérique sur internet, et notre identité reconnue par la communauté internationale. L’utilisation du « .bf » est devenu une question de souveraineté, aussi une question de faire connaître le Burkina Faso dans le monde entier ».

Patrice Compaoré, secrétaire exécutif de l’ARCEP

D’après son constat, l’Association burkinabè des domaines internet doit faire en sorte que l’utilisation du « .bf » soit beaucoup plus vulgarisée, parce que, pour l’instant, il n’y a pas suffisamment d’utilisation du « .bf » et le travail de l’ABDI et les autres acteurs c’est de faire en sorte que cela soit vulgarisé.
Le thème choisi pour cette commémoration est : « 30 ans du registre burkinabè des noms de domaine : Défis et perspectives du « .bf », facteur clé de souveraineté numérique du Burkina Faso ».

En ce qui concerne les enjeux qui entourent le DNS Forum Burkina Faso, Bernard Yaméogo, président du conseil d’administration de l’ABDI, pense que ces enjeux, sont de permettre que les noms des domaines soient bien connus « C’est un instrument de souveraineté de notre territoire dans le cyber espace. L’enjeu c’est de permettre à chacun de s’approprier cette ressource qui nous rend fière », dit-il.

Le président du conseil administratif de l’ABDI, Bernard Yaméogo

Le président du conseil administratif de l’ABDI a laissé entendre que pour relayer les insuffisances sur l’utilisation du « .bf », c’est de continuer la communication tout en sensibilisant les personnes qui ne connaissent pas pour qu’ils puissent avoir une idée et commencer à l’utiliser. L’ABDI travaille à ce que cela soit bien connu à travers les différentes formes de communication : le grand public et les communications ciblées pour permettre aux utilisateurs individuels tels que les entités, les organisations, les administrations de l’utiliser.

Salimatou Tianabou (Stagiaire)
Lefaso.net

Source : https://lefaso.net/spip.php?article125800

1 2 3 5